Start-up dossier médical partagé

Les étudiants, qui ont imaginé ce projet dans le cadre de leurs études, ont vite vu l’intérêt qu’il pouvait avoir à être développé. “Ce n’est pas une source de travail supplémentaire pour les médecins, c’est une opportunité d’améliorer leurs conditions de travail en leur permettant d’accéder facilement aux données des patients.” Récompensé aux concours City’ZEN challenge par Berger-Levrault et Coup2boost par Abylsen et Monster, le groupe mené par Charline a ainsi obtenu de la visibilité, des conseils de professionnels et un financement. La prochaine étape ? “Dans un an, une fois nos études terminées, nous aimerions transformer ce projet en une start-up”, confie la chef de projet.

Pour en savoir plus sur le projet : teambump.fr / source article: Le Point

Imaginez un badge qui peut se glisser dans un sac, une poche, ou s’accrocher à un porte-clefs, et qui contiendrait tous vos antécédents médicaux. C’est l’idée du service Bump, imaginé par cinq étudiants de l’école d’ingénieurs parisienne ECE. “L’hiver dernier, je suis tombée malade, explique la chef du projet, Charline. Je ne suis pas originaire de Paris et j’ai dû énumérer tous mes antécédents médicaux à un nouveau médecin, c’était très long. Dans le cas d’un accident, où le praticien n’a généralement aucun moyen de connaître les antécédents du patient, il y a une perte de temps considérable avant l’intervention”, qui pourrait donc être réduite par ce petit boîtier.

Données sécurisées

Comment fonctionne Bump ? Concrètement, chaque patient qui détient un badge se verra attribuer un identifiant relié à la base de données du service. Le médecin quant à lui devra se connecter à l’application Bump pour remplir les informations médicales importantes à propos du patient (allergies, traitements, examens, etc.). Chaque praticien aura à sa disposition un récepteur permettant de capter l’identifiant du badge et ainsi d’afficher les informations remplies par ses collègues antérieurement. La mise à jour des informations du patient sera également répercutée sur le DMP (dossier médical partagé), créé en 2011 par l’État. En cas d’accident, le médecin urgentiste pourra capter le badge et obtenir les antécédents médicaux de la personne même inconsciente. “C’est un réel gain de temps pour le personnel médical, il peut agir directement sans avoir à attendre les informations personnelles du patient”, assure Charline. Bump vise également à améliorer les diagnostics, et à éviter d’avoir à refaire certains examens médicaux, dont les résultats seront désormais accessibles.

Pour préserver la sécurité des données, “une fois la consultation ou l’intervention terminée, le médecin quitte sa session Bump et les données ne sont pas stockées dans le boîtier. Pour retrouver ces informations, il faut que le badge soit à nouveaux détecté”, explique Charline. Les ingénieurs du projet espèrent ainsi éviter tout piratage.

http://www.dmp.gouv.fr/

Le DMP (dossier médical partagé) est votre carnet de santé numérique.

Il permet aux professionnels de santé autorisés d’accéder aux informations utiles à votre prise en charge et de partager avec d’autres professionnels de santé des informations médicales vous concernant : vos antécédents, vos allergies éventuelles, les médicaments que vous prenez, vos comptes-rendus d’hospitalisation et de consultation, vos résultats d’examens (radios, analyses biologiques…), etc…

Il s’agit d’un véritable carnet de santé toujours accessible et sécurisé. Pour être plus pratique, il est informatisé et vous en contrôlez l’accès. A part vous, seuls les professionnels de santé autorisés (médecin, infirmier, pharmacien…) peuvent le consulter.

%d bloggers like this: