Etude HDI download : Les réseaux sociaux et la santé : un enjeu pour le suivi des patients et la recherche scientifique

La communication ciblée, très présente sur les réseaux sociaux généralistes, prend deux formes : les contenus viraux et les campagnes publicitaires.
Dans les deux cas, un acteur désireux de faire passer un message auprès d’une population cible, utilise un algorithme qui évalue à qui et comment adresser les messages. La différence entre ces deux types de communication réside dans le fait que le contenu viral est spontanément relayé par l’adhésion des utilisateurs, tandis que les campagnes publicitaires sont mises en avant par le poids du budget affecté. Nous avons répertorié trois principaux cas d’usage de communication ciblée en santé.

1. LES CAMPAGNES INFORMATION DE SANTÉ PUBLIQUE
2. LA PROPOSITION DE BIENS ET SERVICES DE SANTÉ À DESTINATION DES PATIENTS
3. LE RECRUTEMENT DE PARTICIPANTS POUR UN MOUVEMENT/UNE ÉTUDE/UN PROGRAMME DE SANTÉ

Conclusions de l’étude

1. Favoriser l’exercice effectif du droit à la portabilité des données de santé générées sur les réseaux sociaux pour permettre l’exploitation de toutes les données partagées, à l’initiative et sous le contrôle des utilisateurs.

2. Sensibiliser les citoyens à l’existence d’API et de leur fonctionnement. Les informer, précisément et de manière simple et adaptée, des conditions d’utilisation et catégories d’utilisateurs des API des réseaux sociaux qu’ils utilisent, pour permettre une exploitation transparente, respectueuse des droits des utilisateurs des réseaux et sécurisée pour les exploitants de données

3. Permettre un accès simplifié et gratuit aux bases de données, comprenant les données rendues publiques sur les réseaux sociaux par leurs utilisateurs, pour les acteurs de la recherche publique et les porteurs de projets de recherche scientifique financés par les pouvoirs publics ou commandés par les pouvoirs publics dans l’exercice de leurs missions de service public. À cette fin, l’exception légale dite de data mining pourrait être élargie

4. Développer des partenariats entre les pouvoirs publics et les réseaux sociaux et, dans ce cadre, mettre à la disposition des pouvoirs publics des modules de ciblage avancé pour permettre une diffusion efficace des campagnes publiques de prévention ou le recrutement de volontaires pour des projets de recherche publique ou des projets conduits pour le compte des pouvoirs publics dans l’exercice de leurs missions de service public

%d bloggers like this: