La transformation digitale entamée dans le monde du médical libéral depuis plusieurs années s’est, entre autres, traduite par une gestion électronique de l’ensemble des documents (GED) circulant au sein des cabinets médicaux libéraux.

L’article parle du monde des assureurs, mais les mêmes principes s’appliquent pour les cabinets ou les entreprises. Et il faut maintenant les regarder par le biais de RGPD.

A retenir les avantages de la GED : traçabilité, mutualisation, partage

  • Une traçabilité totale des opérations. La GED permet de consulter à tout moment l’historique des documents échangés avec le client, mais aussi de mesurer et d’estimer en temps réel l’état des stocks et les demandes de gestion en attente.
  • Une mutualisation des flux sur l’ensemble du territoire. La charge de travail est ainsi mieux répartie entre les équipes de gestion. Autrement dit, en cas de « surchauffe » d’une équipe, une partie de l’activité peut être transférée sur un autre site.
  • Un meilleur partage des informations. Avec la GED, les équipes peuvent travailler sur la même version d’un document partagé. La dématérialisation apporte de la transparence. Les clients peuvent aussi plus facilement interagir avec leur entreprise via les portails numériques.

%d bloggers like this: